Le guide de l'assurance habitation maison

Pendant les travaux de construction de votre future maison, vous bénéficiez de l'assurance de votre prestataire. Vous pouvez également adapter votre contrat d'assurance habitation pour mieux être protégé. Une fois les travaux terminés, la loi vous oblige à en informer votre assureur.



Travaux à la maison : que couvre votre assurance habitation ?

Agrandissement des pièces, changement de mobilier, extensions... tous ces travaux relatifs nécessitent une assurance habitation maison valable. Avant le début des chantiers, vous devez avertir votre assureur. Cette procédure consiste à adopter les démarches adéquates tout en connaissance de cause afin d'éviter toute mauvaise surprise et faire le point sur les dommages couverts.

En général, l'assurance « dommages ouvrage » vous indemnise en cas de défaut affectant la construction. Cette clause s'applique si les murs se lézardent, dans le cas de l'effondrement d'un plancher ou si la toiture est « inondée ». Toutefois, il est à noter que toutes les tâches entreprises sont couvertes par l'assurance professionnelle de l'entrepreneur. Une souscription d'une assurance dommage ouvrage vous permet de bénéficier de votre indemnisation sans pour autant être présent lors de la détermination des causes par l'assurance.

Par ailleurs cette assurance ne couvre pas les cas de sinistre comme une catastrophe naturelle, un incendie, une explosion… Dans ce cas précis, vous êtes entièrement couvert par l'assurance professionnelle de l'entrepreneur pendant les travaux et par votre assurance habitation. Cette dernière est obligatoire dès la fin des travaux.



Travaux terminés : quelle assurance habitation choisir ?

Une fois les travaux terminés, il est obligatoire de vous mettre en conformité avec votre assurance habitation maison. Celle-ci vise à inclure des clauses supplémentaires et des garanties particulières permettant de couvrir les nouveaux équipements. Un délai de 15 jours vous est accordé pour mettre votre assureur au courant par lettre recommandée avec accusé de réception de tous les changements relatifs, comme un nouvel espace ou encore l'augmentation de la valeur immobilière de votre maison.

Modifiez également votre assurance habitation en cas de changement ou de réaménagement des pièces, en cas de modification d'usage de votre demeure, ou encore en cas de diminution ou d'aggravation du risque couvert par l'assureur. Dans ce cas précis, s'il existe le moindre risque pour l'assureur, vous êtes en droit de solliciter une réduction des primes payées au titre de votre assurance habitation.



Les garanties dont vous bénéficiez

Une fois votre maison terminée, vous pouvez bénéficier de différentes garanties en fonction de votre souscription d'une assurance habitation maison. Les assureurs, à l'instar d'Amaguiz vous proposent soit des formules eco ou confort. Qu'elles soient optionnelles ou obligatoires, chaque adhérent peut définir son assurance habitation en fonction de ses besoins. Les garanties sont souvent relatives aux dégâts des eaux, actes de vandalisme, vol et incendie, et aux bris de glace, entre autres.

Certains assureurs tels que AXA propose des garanties optionnelles. Elles souvent liées aux dommages électriques, à l'assurance scolaire, aux extensions de la responsabilité civile ou encore aux énergies renouvelables. Avant la signature de tout document officiel, il est toujours conseillé de le lire attentivement afin de vérifier si tout est conforme aux clauses que vous avez établies avec votre assureur.

Les articles

Quand peut-on résilier l'assurance de sa maison ?

Publié le 24/10/2017
Suite à l'échéance, un contrat de MRH se poursuit, en raison de la  reconduction tacite. Ce mécanisme a été adopté la totalité des assureurs...

Combien coûte une assurance habitation maison ?

Publié le 24/10/2017
Le montant du tarif d'assurance s'estime en fonction d'un certain nombre de critères (fréquence du sinistre, type de logement, garanties incluses,...